dimanche 6 mai 2007

Le Mauvais Observateur

Voir le dernier sondage Internet du Nouvel Observateur (à droite en cliquant sur la capture d'écran).



Il est intéressant de voir que l'hebdomadaire propose comme quatrième réaction possible à l'élection de Nicolas Sarkozy: "Le 18 juin, j'appelle de Londres".

Nous osons espérer que l'auteur de cette petite plaisanterie ne veut pas implicitement comparer Nicolas Sarkozy au maréchal Pétain, car c'est ce que cette association douteuse pourrait laisser imaginer. N'oublions pas, d'ailleurs, que c'est du général de Gaulle que le nouveau président de la République se réclame. Passons.

Cette tendance à s'opposer systématiquement au verdict des urnes qui caractérise une certaine gauche depuis 2002 serait acceptable -il est compréhensible que les socialistes regrettent d'avoir choisi si massivement une aussi mauvaise candidate- si ce sondage malfaisant n'avait pas des antécédents. Pour mémoire, après la tuerie de Virginia Tech aux États-Unis, le "Nouvel Obs" avait recueilli 20,36% de votes pour la proposition: "La tuerie de Virginie est moins grave que les massacres en Irak".
Devons-nous rappeler que ce type d'insinuations nauséabondes fut utilisé lors des attentats du 11 septembre 2001, époque à laquelle les États-Unis n'étaient pas présents en Irak ni même en Afghanistan ? Les belles âmes comparaient alors les 2000 morts du World Trade Center aux presque deux millions de Rwandais victimes du génocide de 1994...

Les internautes interrogés avaient aussi été 45% à considérer que les émeutes de la gare du Nord étaient "la faute à Sarkozy". Encore une question hautement indécente.

Mais le clou vient avec la question concernant l'arrestation de Cesare Battisti. 60,94% des sondés y voyaient un "sordide coup électoral" contre 39,06% seulement qui considéraient la capture de cet assassin comme "une mesure de justice normale".

Il est temps de réapprendre aux brebis égarées de Mai 68 le sens du mot "justice".

Roman Bernard & Timothé M.

2 commentaires:

  1. Malgre (a cause de ?) Bigard, l'humour se porte en berne a droite aujourd'hui... C'est de mauvais gout, mais je doute fort que ca porte a consequence.

    Quand a la tirade sur mai 68, mon dieu, j'avais oublie que les lecteurs de Nouvel Obs forniquent nus sur le Larzac en interdisant d'interdire a tout bout de champ. Faudra quand meme revoir un peu son point de vue, l'esprit de Mai est mort et enterre en France depuis bien longtemps. Ca fait 30 ans qu'il est mort, d'ailleurs.

    RépondreSupprimer
  2. "l'humour se porte en berne a droite aujourd'hui..."

    Où est l'humour à propos des émeutes de la gare du nord ? de Battisti ? de la tuerie de Virginia Tech ?

    RépondreSupprimer